Transports, Infrastructures & Mobilité

Matériels


Innotrans 2018, la grande vitesse absente


Plus de 3000 entreprises exposantes issues de 61 pays (dont 224 étaient présentes pour la première fois) auront participé à Innotrans 2018 (18-21 septembre). Sur 210 000 m, l’incontournable salon ferroviaire mondial aura accueilli 160 000 visiteurs (+ 16,8 %) venus de plus d’une centaine de pays. Si le tiers des entreprises exposantes étaient allemandes, on remarquait parmi les autres, et en dépit de l’absence de la SNCF en tant que telle, une forte présence française avec plus de 200 entreprises. Suivie de celle très remarquée des entreprises chinoises (167), suisses (143), britanniques (116), italiennes (86) et espagnoles (88). Outre la traditionnelle présence de l’Autriche (92 entreprises) s’est affirmée aussi celle croissante des firmes des pays voisins d’Europe centrale (230 au total, dont 81 tchèques et 76 polonaises). Comme de la Russie (51 exposants et un grand stand des RZD) et des pays de la CEI (24).
Parmi les 140 véhicules de tous types sur 3,5 km de voies, une absence majeure, celle des matériels à grande vitesse encore très présents en 2016. Une tendance du marché ? Avec 23 locomotives (dont 15 engins de fret et de manœuvre), 16 automotrices électriques, 3 voitures voyageurs, 6 rames de tramway et 40 wagons, le reste des matériels exposés concernait des véhicules d’inspection et de travaux de voie.

Remarqués
Autre absence, hors une  rame Siemens à batteries destinée aux Chemins de fer autrichiens, celle des nouveaux modes électriques hors caténaires qui étaient en vedette à Innotrans 2016. Deux évènements parallèles ont été três remarqués : le lancement des premières circulations commerciales du train à hydrogène « I-Lint » d’Alstom sur des lignes régionales au nord de Hambourg deux jours avant l’ouverture d’Innotrans. Et la présentation au ministre fédéral allemand des Transports du « Talent 3 » » à batteries par Bombardier sur son site de Berlin – Hennigsdorf.

M. Ch.

Photo DR


 
Réagissez à cet article !
 
   Votre nom :  
Votre e-mail :  
 
Votre commentaire :  
 
 
 

De g. à d. : Yves Crozet, Yann Mongaburu, Philippe Duron, Louis Nègre, François Poupard, François Durovray (© Véronique Tarka-Partouche).

identifiant  
Mot de passe  
 
 
Partager sur :  twitter Linkedin
 

Partenaire
petits-déjeuners-débats