Transports, Infrastructures & Mobilité

Stratégie


Soget et MGI convergent pour améliorer la chaîne logistique française


Jusqu’ici concurrents, le Havrais Soget et le Marseillais MGI se rapprochent. Les deux PME créées dans les années 1980 pour développer des Port community systems (PCS) et des Cargo community systems (CCS) ont lancé en décembre 2020 le GIE France PCS. Pour les deux sociétés qui traitent 300 millions de messages par an, il s’agit de proposer en France des solutions digitales communes tout en continuant à commercialiser chacun leur produit phare : Ci5 pour MGI, S)ONE pour Soget. Ce GIE répond à un appel du pied des pouvoirs publics et des acteurs économiques, exprimé à travers France Logistique et le CIMer 2019. « Le but est d’améliorer la compétitivité de l’économie française à l’export en interconnectant les acteurs des PME aux grands groupes », résume Hervé Cornède, président du directoire de Soget et actuel président de la nouvelle structure.


Quatre objectifs sont visés :installer une plateforme du commerce extérieur, préparer le guichet unique maritime européen demandé par Bruxelles pour 2025, garantir la cybersécurité des systèmes d’information portuaires français et mettre en place un observatoire national portuaire grâce à des datas mises en forme. Les nouvelles procédures Brexit constituent par exemple un terrain de jeu. Les deux sociétés menaient déjà des travaux de R&D en commun sur la cybersécurité ou l’intégration de nouvelles technologies (blockchain, Internet des objets, intelligence artificielle, etc.). Le mouvement en cours revient pour l’État à externaliser certaines opérations douanières auprès d’opérateurs à l’instar de la Belgique et des Pays-Bas qui en sont à un stade très poussé.


Interrogés le 10 décembre lors de la visio-présentation de leur GIE sur l’éventualité d’une fusion à terme, les dirigeants des deux sociétés ont éludé le sujet. Ils se donnent six mois pour faire aboutir ces premiers projets. MGI (travaillant uniquement pour le marché français) et Soget (plus important avec une part de l’activité à l’international : Afrique, Jamaïque, etc.) n’ont pas le même profil. 


Marc Fressoz


Photo : © Alamy



 


 
Réagissez à cet article !
 
   Votre nom :  
Votre e-mail :  
 
Votre commentaire :  
 
 
identifiant  
Mot de passe  
 
 
Partager sur :  twitter Linkedin
 

Partenaire
petits-déjeuners-débats